Point presse du 27 juin 2014

Publié le par danielpomeret.over-blog.com

J’ai rappelé lors de mon point presse que l’équipe municipale bénéficie des actions des mandats précédents : gare- piscine – Ansolia – crèche – cuisine centrale.

Pour ce nouveau mandat, nous avons trois priorités : La Jeunesse (éducation – petite enfance – citoyenneté – culture – sport – rythmes scolaires) ; Le Rayonnement (tourisme – culture – Ansolia- Camping) ; L’Equilibre :( cadre de vie – Développement Durable – Agenda 21).

Les rythmes scolaires sont la priorité de la rentrée puisque nous devons appliquer la loi dans les meilleures conditions pour les 430 élèves de nos écoles primaires. Après deux ans de concertation, nous avons décidé de créer un centre de loisirs périscolaire géré par la commune. Nous recrutons quatre animateurs professionnels et nous établissons un partenariat avec les associations.

Afin de maintenir cet équilibre, nous mettons en place une AVAP (Aire de Valorisation Paysagère et Architecturale) qui permet de protéger les 2/3 de notre territoire. Dans le même temps nous maîtrisons notre développement urbanistique par le biais de la création d’une Zone d’Aménagement Concertée à Chanselle. Au niveau économique, la ZAC de Viadorée se développe. Nous avons permis la reconversion d’une friche industrielle qui accueille à ce jour des terrains de futsal et un restaurant. La ZAC du Bordelan a été créée en mai 2013, elle sera le lieu d’accueil du port et permettra d’offrir 300 emplois à terme. C’est un point fort pour le développement de l’économie et du tourisme sur notre territoire tout en préservant le cadre de vie. Cette ZAC est gérée par le Syndicat du Bordelan qui est composé d’élus à 40% de Anse ; 40% du Département, et 20% de l’Agglomération de Villefranche.

En ce temps de réformes des collectivités territoriales, nous percevons bien que la Communauté de Communes va prendre de plus en plus de compétences montantes (municipales) et descendantes (départementales) à l’avenir. C’est à nous de garder les valeurs essentielles de notre société.

A terme, afin de maintenir la qualité des mêmes services pour tous, le regroupement de communes en communes nouvelles est inéluctable.

Je suis un des quatre membres avec Danièle Chuzeville, Michel Mercier et Guilloteau qui gèrons la scission du Nouveau Rhône et la Métropole.

Publié dans Anse : Vie municipale

Commenter cet article